Vrakstore, j’adore !

23 Mar 2019

Catégorie : Caroloshop

Ce jeudi après-midi, me baladant dans la rue de la Montagne, mon regard a été attiré par une vitrine bien particulière… Et le nom de cette boutique… Vrakstore.

vrakstore

Devanture du Vrakstore, rue de la Montagne 9

Je me décide donc à rentrer. Première chose à ma gauche, une tringle avec des vêtements… Mais, n’est-on pas dans un magasin de type épicerie ? Quelques personnes regardent les produits, une dame habillée en rose travaille à la caisse… Je fais un tour et suis étonnée de tout ce qu’on trouve dans ce magasin. Du chocolat à la lessive, en passant par des pâtes, des épices, du lait de chèvre et du sirop d’érable…

Un large choix d’épices

Au milieu du magasin trônent les blocs de savon. Dans le fond, les produits d’entretien qui se trouvent à côté des bières et des fromages.

Savons à la découpe

Pour les amateurs de bières qui ont envie de découvrir ce qu’on fait dans leur région…

Mais… Pourquoi à Charleroi ?

Je demande qui s’occupe de ce magasin et c’est Delphine Lebon, en train de porter des caisses à travers tout le magasin, qui se manifeste. Nous nous isolons et elle m’explique l’origine de son projet. Delphine a longtemps travaillé dans le secteur social avant de changer de secteur et d’ouvrir un magasin d’alimentation normal. Originaire de Charleroi, elle trouve que les magasins du sud du Sillon Sambre et Meuse ne mettent pas assez à l’honneur les producteurs locaux. Et pourtant, nous payons les mêmes impôts que nos amis du Brabant Wallon, qui bénéficient depuis longtemps de magasins 0 déchets et autres circuits courts. Pourquoi n’avons-nous pas droit aux mêmes magasins ? Elle décide alors d’ouvrir un premier Vrakstore à Mariembourg, vendant des produits sains et du terroir dans un magasin plus adapté. C’est en passant à Charleroi avec ses ados que ceux-ci lui font remarquer qu’il n’y a aucun magasin bio au centre-ville. Répondant à un appel à projets, Delphine se lance et ouvre son deuxième Vrakstore.

Pâtes et céréales en tous genres

Mais au final, qu’est-ce que Vrakstore ?

Vrakstore, c’est un magasin dont le but est de limiter les déchets et les emballages. C’est à vous de venir avec vos bocaux, vos sacs réutilisables et d’acheter au poids plutôt qu’en portions déjà préparées. Pâtes, riz, fromage, savon, épices, produits d’entretien, cosmétiques… Au litre ou au kilo. Pour les distraits, des sacs réutilisables en papier ou en tissu, des cartons et des bocaux sont mis à disposition. La petite touche en plus ? Une partie du magasin est consacrée aux artistes locaux qui pourront exposer leurs oeuvres pendant trois semaines, et cela totalement gratuitement. Pourquoi gratuit ? Parce que Delphine a tout à fait conscience du coût que cela peut avoir de vouloir exposer quelque part.

Mon ressenti

Le Vrakstore, je m’y sens bien. Je retrouve des produits que j’aime comme les limonades Simone a soif que nous pouvons consommer à la Manufacture urbaine, des bonbons à l’anis que je mangeais quand j’étais gamine, une odeur particulière de bois et de neuf, dûe aux nombreuses étagères en bois se trouvant dans tout le magasin ; sans oublier cette sensation que j’avais quand j’étais gosse en allant à l’épicerie du coin. Un sentiment de proximité et de compter réellement pour la personne qui se trouve de l’autre côté de la caisse. Et je ne garantis pas que je n’irai pas un jour déposer mes photos pour les exposer, quand j’oserai !

Pauline Bairiot pour Evolution Carolo

 

 

ThomC, coup de cœur artistique
Stacy Star dans le Make Your Choice
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top