L’essentiel de la méditation – partie 1/3

25 Août 2018

Catégorie : éco-responsable

En 3 articles, je m’efforcerai de vous transmettre l’essentiel à savoir sur la méditation. Ce 1er article vous définit la méditation, en toute simplicité.

Les prochains articles :

Conseils pour méditer, déclinaisons méditatives le samedi 8.09

Quelques techniques simples pour commencer la méditation le samedi 22.09.

 

Qu’est-ce que la méditation ?

Veille de plusieurs milliers d’années et semblant provenir de différentes régions dans le monde, principalement orientales, la méditation est une pratique et/ou discipline mentale ou spirituelle visant globalement à calmer l’esprit en se détachant de l’ego.

 

Cette technique, bien que née des racines du bouddhisme et intimement liée à l’éveil de Buddha n’est originalement attachée à aucune religion, philosophie ou voie spirituelle.

 

La méditation, c’est se frotter à un nouveau mode de pensée, à de nouvelles perceptions. Vous aurez beau lire tout ce que vous pouvez lire sur la méditation, vous n’en retirerez rien tant que vous ne pratiquerez pas. Méditer, c’est vivre une expérience et en tirer les enseignements. C’est un moyen de s’accorder du temps pour mieux se connaître et savoir trouver sa place dans le monde qu’on construit.

 

« La méditation est une chose très simple. Nous la compliquons. Nous tissons tout un réseau d’idées autour d’elle. Ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas. Elle n’est rien de tout cela. Elle nous échappe à cause de sa simplicité même, parce que nos esprits sont trop compliqués. Et cet esprit dicte au cœur ses activités et alors commence le malheur. Mais la méditation vient tout naturellement, avec une facilité extraordinaire quand vous marchez sur le sable ou que vous regardez la nature. »

~ Jiddu Krishnamurti

 

 

À quoi sert la méditation ?

Cela sert à entraîner et à développer sa capacité d’observateur intérieur. Sans cet entraînement, nous sommes dépassés par nos pensées et émotions en en devenant esclaves.

 

Pourquoi méditer ?

  • Réduction importante du stress, être plus serein au quotidien,
  • Augmentation du pouvoir de concentration,
  • Équilibre psychologique, développer sa personnalité, améliorer son image de soi et ses capacités,
  • Élever son taux vibratoire,
  • Amélioration du sommeil,
  • Cohérence des ondes cérébrales, cerveau plus performant,
  • Croissance continue du QI,
  • Créativité accentuée,
  • Augmentation des perceptions, connaissance de soi et conscience du monde extérieur, vivre le moment présent, augmentation de l’intuition,
  • Contrôle des émotions et meilleure gestion des problèmes,
  • Réduction de la pression/tension artérielle,
  • Stimulation du système nerveux,
  • Stimulation des forces de santé et d’auto-guérison,

 

 

 

Faut-il éviter de penser lorsqu’on médite ?

Absolument pas ! Avoir des pensées est tout à fait normal et naturel. C’est l’attachement aux pensées qui est cause de souffrance et donc la méditation consiste à rester observateur de ces pensées et émotions sans s’y attacher.

 

Quelle est la différence entre méditer et réfléchir ?

Quand vous méditez, vous êtes simplement dans le moment présent, vous observez simplement les pensées qui arrivent. Quand vous réfléchissez, vous utilisez intentionnellement votre mental pour vous fournir des idées. Ce qui compte, c’est d’entrer en harmonie avec votre mental pour qu’il soit à votre service quand c’est nécessaire et non l’inverse. Vous êtes esclave lorsque vous êtes dans la réaction à vos pensées et émotions. Vous êtes maître du jeu lorsque vous observez vos pensées et décidez de les suivre ou non.

 

Sandra Noé (Sadaiah) pour Évolution Carolo

CHARLEROI QUARTIERS EN TRANSITION
Le gui, la plante sacrée des druides
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top