IL S’APPELLE JEAN : lumière sur un artiste carolo

11 Mar 2019

Catégorie : Actus

Du 29 mars au 07 avril 2019, l’Espace Garance accueillera une exposition dédiée à Jean Seghin, artiste peintre et plasticien
carolo disparu en octobre dernier. Rendez-vous le vendredi 29 mars à 18h30 pour son vernissage !

A l’instar de Niki de Saint Phalle, artiste franco-américaine qui peignait ses sculptures, Jean Seghin, lui, sculptait ses tableaux. Partant
d’une base dessinée à plat dans des carrés de 4/4cm, l’artiste se lançait ensuite dans la mise en relief de ses œuvres. À l’aide d’une multitude de petits éléments, en jouant avec les couleurs et les contrastes, il faisait émerger des formes peintes soit en à-plat, soit structurées
en volumes. Tout cela formant un ensemble subtilement équilibré, harmonieux et d’une précision des plus remarquables.

Au cœur de l’exposition, le public pourra s’immerger dans l’univers de l’artiste. À travers les matériaux qu’il utilisait – car certains composants pourraient en surprendre plus d’un – mais aussi en suivant les différentes évolutions artistiques de Jean. Les visiteurs se familiariseront ainsi avec cet art atypique qu’il pratiquait et qu’il nommait « Modules évolutifs ». Des oeuvres représentant des dizaines voire des
centaines d’heures de travail pour les tableaux de grande taille.

Entre hommages et inspirations personnelles, cette exposition retracera, en toute sobriété, le parcours d’un artiste discret mais au talent
certain. Un parcours au plus proche du réel, vu par les membres de sa famille.

©SEG’09
CHAMPS DE TULIPES + Peinture à reliefs sur tableau de 60/60cm

L’Artiste
(1938 – 2018)

Issu d’une famille d’organisateurs d’évènements, de créateurs et de designers, Jean Seghin n’a pas fait exception. Il a d’abord pris
place au sein des équipes de l’entreprise familiale (Roger Seghin et AJP Déco) puis chez Seghart, en s’orientant vers des postes de
créations, de dessin, maquettes 2D puis 3D. Inspiré par ses expériences et ses voyages à travers le monde (Congo, Russie, Maroc…),
on pourrait presque dire qu’il a passé sa vie avec un crayon en main. Jean prend énormément de plaisir à rendre hommage à des
artistes de tous horizons. En particulier au surréalisme de Joan Miró, mais aussi au cubisme de Fernand Leger ou encore à l’expressionnisme de Alexej Von Jawlenski. Une fois retraité, il passe le plus clair de son temps à développer son art du relief et mettre à profit ses
40 années d’expérience. Il affine ainsi sa recherche de couleurs et de matériaux, ose la nouveauté et les oeuvres de tailles différentes.
Son dernier tableau, inachevé, s’inspire des couleurs de l’agence Citéa pour qui collabore sa fille Catherine. Du bleu, du rouge, du noir,
du blanc… quelques teintes acryliques qui nous enferment, une dernière fois, dans le labyrinthe de ses modules évolutifs

Fibre artistique familiale

Cette exposition est réalisée par Benjamin Delloge, petit-fils de Jean Seghin.

Mon grand-père était quelqu’un de très discret. À la limite du cliché de l’artiste introverti qui use de l’art pour s’extérioriser. Jean peignait
pour lui, pas pour les autres et encore moins pour être (re)connu. Ses œuvres sont de véritables lettres ouvertes, des supports sur lesquels
est gravée à jamais une histoire. La sienne. Mais aussi, la mienne.
C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai choisi d’intituler cette exposition « Il s’appelle Jean ». L’art est éternel comme le prénom qui
nous a été donné. L’histoire qui nous lie lui et moi, également. Et, cette histoire, vous pourrez peut-être la découvrir ou l’imaginer en
parcourant ses différentes oeuvres du regard.
Grâce à la Galerie Miroir et Maggy Cooreman (propriétaire de la Galerie et amie de longue date de Jean), je présenterai quelqu’un qui
m’était cher, certes, mais aussi un homme au talent indiscutable. Un carolo qui mérite que son art soit vu par le grand public.
Il n’y a pas de plus bel art que celui provenant de sa propre famille. Venez nombreux jeter un coup d’oeil à ce qui se fait de mieux chez
les Seghin !

 

©SEG’77
MONUMENT AUX MARTYRS (CHARLEROI) + Aquarelle

VERNISSAGE

LE VENDREDI 29 MARS 2019
DE 18h30 à 22H
OUVERTURE DE L’EXPOSITION
DU 30.03 > 07.04.19
me – je – ve / de 16h00 à 19h00
sa – di / de 14h30 à 18h00
(rendez-vous possible)
Entrée libre

ŒUVRES EN VENTE
La majorité des œuvres exposées seront
mises en vente dès le premier soir.
D’autres seront également à découvrir sur
place, par le biais d’un catalogue.

LIEU
CONTACT / INTERVIEWS
REMERCIEMENTS
ESPACE GARANCE
Avenue Paul Pastur 52
6032 Mont-sur-Marchienne
071 21 47 64

pré-inscription pour la brocante des Quais 2019 
Belle Eau Natur'elle : Une imprimante pour les ongles !
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top