Courcelles Motte – travaux d’aménagement acceptés pour la société Keyser

20 Jan 2017

Catégorie : Actus

Le Port Autonome de Charleroi se réjouit de l’augmentation du tonnage transporté sur le réseau fluvial wallon annoncée par le Service Public de Wallonie.

Courcelles Motte Le Port autonome de Charleroi (PAC) s’inscrit totalement dans cette dynamique de relance de l’activité économique autour de la trimodalité wallonne puisqu’en 2016, le transporteur et logisticien italien Lannutti, installé sur la plateforme multimodale, a décidé de faire de Charleroi son principal hub en Europe de l’Ouest avec 6 trains par semaine programmés entre Charleroi et l’Italie.

Autre signe probant de la reprise de cette activité économique dans le bassin de vie carolo : le conseil d’administration du PAC a approuvé, ce mercredi 18 janvier l’offre déposée par la S.A. Wanty (600.000€ HTVA) pour effectuer des travaux d’aménagement au port de Courcelles Motte. Ces travaux vont permettre à la société Keyser de disposer d’un nouvel accès mixte camions/voitures. Ces investissements sont particulièrement attendus dans la région puisqu’ils vont régler plusieurs problèmes de mobilité : les véhicules en attente (surtout des camions) n’encombreront plus la rue Winston Churchill, et l’accès à la station-service sera libéré. Ils permettront également à la société Keyser, installée sur 5,5 hectares, de respecter une partie des impositions de son nouveau permis d’exploiter. Les travaux devraient débuter au printemps.

Enfin, le Port Autonome de Charleroi est heureux de constater que les sites offrant encore des possibilités de concession, tel que le site du Grand Ban (20 hectares, situé sur la commune de Farciennes) font l’objet d’une grande convoitise, essentiellement par des investisseurs du secteur des transports des matériaux de construction.

Ces éléments traduisent parfaitement cette tendance de reprise du trafic du transport fluvial en Wallonie.

L'ancre : Un nouveau théâtre pour 2020 !
Pot-au-PHÔ - restaurant vietnamien au concept novateur !
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top