Comedia 77, le bonheur est dans la salle

04 Mai 2019

Catégorie : Interviews

A Charleroi, nombreuses sont les troupes de théâtre… Mais j’aimerais aujourd’hui vous parler d’une troupe en particulier, une qui me tient vraiment à cœur. J’ai nommé Comedia77. Les personnes qui me connaissent me diront que c’est biaisé. En effet, je joue avec eux. Et pourtant, même si ça n’avait pas été le cas, je pense que mon ressenti aurait été le même.

Qui, quand, comment ?

Le chiffre 7 étant depuis toujours considéré comme sacré, la compagnie dramatique COMEDIA 77 a sans doute bien fait de le doubler pour son appellation. Cela semble lui avoir réussi puisque voilà 41 ans qu’elle existe et qu’elle continue à monter des spectacles captivants,  différents, contre vents et marées. C’est en effet en 1977 que plusieurs élèves, issus de la classe d’art dramatique du Conservatoire de Charleroi, décident de monter une compagnie théâtrale.  A l’époque, ils ne doutaient de rien et avaient dès le départ des idées très établies sur ce qu’ils voulaient ou ne voulaient pas faire. Sans avoir un quelconque mépris pour le théâtre de divertissement basé sur le “gros comique”, ils optent très vite pour un théâtre fort qui, sans négliger l’humour, s’ouvre à la réflexion. A partir de 1990,  Comédia 77 joue dans la salle de spectacle de l’établissement où la plupart de ses comédiens se sont formés.  Elle marque ce retour aux sources par une magistrale interprétation de la très belle pièce de Jean-Claude Grumberg “l’Atelier“, une performance saluée par la presse spécialisée.

Changement à vue, mars 2001

En 1998, elle réussit la gageure de monter avec succès la pièce à grande distribution (17 comédiens) de Jean-Noël Fenwick “Calamity Jane“. La saison suivante, la nouvelle grande production ambitieuse: “Les sorcières de Salemd’Arthur Miller remporte un succès comme jamais au paravant ! Sans oublier d’autres grands moments comme:  La Tempête” (W. Shakespeare), “Les palmes de Mr Schutz” ( Fenwick), “Mort sur le Nil” (Agatha Christie), “Hôtel des deux mondes” (E.E. Schmitt), “Barouffe à Chioggia” (C.Goldoni),  “Ladies Night” …

Barrouffe a Chiogga, octobre 2006

En 2009, la compagnie s’est établie dans cette ancienne salle mythique et complètement rénovée, nouveau lieu de théâtre carolo, “La Ruche Théâtre”. Là, les nouvelles productions se font de plus en plus audacieuses et Comedia 77 monte  en exclusivité mondiale: “Les yeux du Dragon” de Stephen King.  Suivront des spectacles toujours aussi forts: Un baiser, un vrai“, “Femmes”( Dario Fo) Depuis la saison 2014-2015, la troupe a renoué ses liens avec le Théâtre Le Poche de Charleroi pour vous accueillir dans une salle chaleureuse et mieux adaptée à ses réalisations…

Pourquoi Comedia et pas une autre troupe ?

A Charleroi, comme je l’ai dit plus haut, de nombreuses troupes proposent une sélection de pièces extrêmement riche. Cabaret 2000, La Ruche Théâtre, Dérisoir Prod, Les P’tites Planches… La liste est longue et je ne les connais sans doute pas toutes. Mais ce qui m’a marquée, chez Comedia77 (et cela, bien avant que je n’intègre la troupe), c’est cette originalité dans la sélection de leurs spectacles… Ce que nous trouvons chez Comedia77, nous ne le trouverons nulle part ailleurs, que ce soit pas la mise en scène ou par le texte.

Quand on va voir un spectacle de Comedia77, on ne ressort jamais tout à fait le même de la salle, il y a toujours quelque chose à en tirer. Les thématiques sont parfois très dures (je pense notamment à Festen, présenté en mars 2016, qui abordait le thème de l’inceste), parfois très spirituelles (Bienvenue au Paradis, de Bernard Werber, présenté en mai 2017) ou tout simplement loufoques (La Baie de Naples, mars 2007). Comedia77 est pour moi la preuve par a+b qu’on peut rire de tout…

Face au Paradis, un exemple de décor pour le moins… grandiose !

Les Coquineries de Comedia, un concept extrêmement original

Ce qui fait l’originalité et le côté unique de Comedia77, ce sont également ses Coquineries. 3 fois par an, en séance unique, les membres de la troupe se réunissent dans le bar du Poche pour vous présenter un spectacle très très chaud, interdit aux – de 18 ans. Chansons, poésies, déclamations, sketches, danses, etc. Les Coquins poussent parfois le bouchon très loin, pour leur plus grand plaisir… et le vôtre!

Comme vous pourrez le constater, les Coquineries sont souvent Sold-Out et mieux vaut réserver ses places assez tôt !

Et surtout, n’oubliez pas… Le bonheur est dans la salle !*

Pauline Bairiot pour Evolution Carolo

Vanessa Degardin, 39 ans et carolo d'adoption a deux passions dans la vie
Un rassemblement inédit d'acteurs wallons crée la première fédération Wallonie Bruxelles de sport électronique
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top