CHARLEROI QUARTIERS EN TRANSITION

27 Août 2018

Catégorie : Actus

Lancement du pilote, « Marcinelle Centre Quartier en Transition »

Le 1er septembre donnera le coup d’envoi de Marcinelle Centre Quartier en Transition. Les habitants de plusieurs rues de Marcinelle Centre se retrouveront chez l’un d’entre eux à la rue du Basson pour faire connaissance en prélude au lancement des rues en transition, la 1ere étape de leur parcours vers leur transition. Cette mobilisation citoyenne locale espère inciter d’autres citoyens à lancer leur quartier en transition à Charleroi.

La transition est un mouvement inauguré en 2008 par Rob Hopkins rendu célèbre aux yeux du grand public par le documentaire Demain qui, précisément, se consacre à des initiatives de transition qui se sont développées de par le monde.

Pourquoi cette mobilisation citoyenne ?

Notre système – fondé sur la dépendance aux énergies fossiles, qui ont permis le développement de la globalisation, avec les dérives que l’on connaît – est occupé à s’effondrer. Pour traverser cet effondrement, que certains, comme Pablo Servigne, annoncent très proche, nous devons nous préparer à un futur frugal, où nous n’aurons plus accès à la surabondance génératrice d’un bonheur factice, à laquelle nous a habitués l’économie de masse.

Là où les politiciens restent inertes alors qu’il faudrait prendre des décisions courageuses, les citoyens se prennent en charge et redynamisent les quartiers autour de deux grands axes : retisser du lien et construire leur résilience au niveau local, notamment en relocalisant l’économie, autant que possible.

Le processus qui va débuter est destiné à instaurer des usages pérennes au sein de la population pour conduire les citoyens vers un mode de vie et d’interactions qui ressemble à ce que les aînés ont connu dans leur enfance ou leur jeunesse : réflexes de sobriété, d’économie, d’entraide, d’émulation, de partage, le tout fondé sur une redynamisation des interactions entre les gens.

Le parcours emprunte 4 étapes sommatives qui seront successivement mises en place :

1. Les rues en transition, un processus qui sera piloté par une représentante du Réseau Transition, et qui durera 6 mois

2. Le lancement d’un SEL (système d’entraide local) au sein duquel se mutualiseront des services et des outils

3. Le lancement d’une Ruche qui dit Oui locale

4. Une banque des savoir-faire qui amènera les citoyens à se regrouper tantôt chez l’un, tantôt chez l’autre pour bénéficier d’un enseignement/partage de savoir faire : cultiver, coudre, mettre en conserves, découvrir des recettes de nos pays d’origine respectifs, ainsi que tous les savoir-faire que les citoyens proposeront en partage.

5. Des événements, projections de films, etc seront également organisés, cela, afin d’entretenir le lien entre les citoyens.

Comment définir le quartier ?

Le critère de définition du quartier ne tient pas à la territorialité mais à l’appartenance. Il est des appartenances de toutes sorties : celle pour laquelle nous avons opté est liée à la fréquentation de la Pharmacie du Basson. Font partie du quartier ceux qui la fréquentent et y accèdent en mobilité douce.
La pharmacie est donc l’épicentre du quartier.

A l’origine du projet : Patricia Mignone

Patricia Mignone

Le projet est né à l’initiative de Patricia Mignone, pédagogue, formée à la transition et qui voue aujourd’hui une grande partie de son activité à la propagation du mouvement de la transition. Patricia est d’ailleurs aussi à l’origine du Sommet de la Transition, un événement qui se tiendra sur le web en novembre prochain.

Le lancement d’une initiative de transition étant un projet citoyen, Patricia a proposé à sa voisine et amie Sophie Mercier de mobiliser les habitants du quartier en allant tout simplement frapper aux portes des voisins. Pas n’importe quels voisins, cependant : ceux que leur pharmacienne, Delphine Basson, leur a recommandés comme étant les plus susceptibles de réserver bon accueil au projet. L’intuition de Delphine s’est révélée excellente puisque tous les voisins désignés ont accueilli la proposition avec un enthousiasme unanime.
Et les autres voisins ?

Ces derniers seront invités à se joindre au projet au cours des phases suivantes, celles qui consisteront à instaurer une dynamique locale pérenne.

 

Quoi : le lancement de Marcinelle Centre Quartier en Transition

Quand : le 1er septembre à 17h

 : chez Sophie Mercier, au 26, rue du Basson à Marcinelle

Qui : Patricia Mignone 0478 43 68 48

patricia@tribu-zen.com

Nouveau quartier d’habitation Val-au-Bois à Marcinelle
L’essentiel de la méditation – partie 1/3
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top