Librairie Molière, mon amour

28 Avr 2019

Catégorie : Caroloshop

En tant que professeur de français, les livres, c’est toute ma vie. Pas une semaine ne se passe sans que je ramène AU MOINS un livre à la maison… A tel point que les bibliothèques, nous ne les achetons plus, les construire coûte moins cher… C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de mon endroit préféré parmi tous ceux se trouvant dans la ville de Charleroi… La librairie Molière.

Photo prise le 8 mai 2018 – Tous droits réservés, Pauline Bairiot

Un peu d’histoire…

Le bâtiment de la librairie a été construit en 1907. Celui-ci abritait à l’origine la Poste Centrale de Charleroi. Par la suite, il est passé entre les mains de différents services administratifs comme les contributions, l’inspection médicale pour la fonction publique, différentes ASBL, etc. Au cours de ces années, le bâtiment s’est malheureusement fort dégradé. Il sera classé en 1992 comme Patrimoine civil majeur de Wallonie.

La librairie Molière, quant-à-elle, a été fondée en 1983 mais se trouvait à l’origine Boulevard Audent, dans l’ancienne Taverne du Barreau. C’est en 1995 que les propriétaires ont décidé de racheter le bâtiment du boulevard Tirou qui était plus spacieux. Avec l’aide de la Région Wallonne, ils procéderont à la restauration de celui-ci. La librairie, reconnue comme la plus grande de Wallonie, ouvrira ses portes en 1996.

Petite anecdote : la librairie Molière a servi de cadre pour une séquence du film Odette Toulemonde.

Rester local

Pourquoi choisir de parler de cette librairie que tout le monde connait pourtant ? Tout d’abord, parce que j’y ai passé des heures et des heures étant enfant et que c’est toujours le cas maintenant. Habitant à 20 mètres de là, inutile de dire que mon portefeuille en souffre grandement. Ce magasin fait partie intégrante de ma vie, je m’y sens chez moi, j’y passerai mes journées entières et j’avais envie d’en parler.

Ensuite, je pense que peu d’entre nous (moi y compris) connaissent vraiment l’histoire du magasin et du bâtiment. C’est pourquoi je trouvais intéressant d’effectuer ces recherches sur l’histoire, de découvrir tant de choses à son sujet…

Et enfin, et c’est pour moi une des raisons les plus importantes, parce que c’est LOCAL. Dans une époque comme la nôtre, où tant de chaines de magasins ouvrent de tous les côtés, j’estime extrêmement important de prôner le local afin d’aider à faire vivre ces commerçants de proximité. Je n’ai jamais été aussi bien accueillie que chez Molière où on me conseille vraiment. Les membres du personnel de ce magasin connaissent leurs clients, leurs goûts et sont toujours de bon conseil. Ce qui n’est pas toujours le cas dans les grandes chaines de librairies.

Sur ce, je vous laisse, j’ai une tasse de thé, un chat et un livre qui m’attendent.

Pauline Bairiot pour Evolution Carolo

Un rassemblement inédit d'acteurs wallons crée la première fédération Wallonie Bruxelles de sport électronique
Rive Gauche accueillera 3 nouveaux magasins dans les prochaines semaines
Partager l'article
Share on Facebook
Facebook
0 Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Top