Des travaux dès 2018 pour un parc Reine Astrid plus sécurisé !

25 Mai 2017

Catégorie : Actus

Début des travaux en 2018 !

© Maxime Delvaux

CONSTATS

Porosité
L’une des caractéristiques du parc Reine Astrid est de ne pas avoir d’entrée principale. Aucun portail n’existe et le parc est toujours ouvert. Seule la rue du Parc ne dispose que d’une entrée, en raison du talus qui la borde. Mais cette porosité a les défauts de ces qualités, puisque le parc, refuge de trafics pendant la nuit, permet aisément la fuite devant la police.

Bords
Sa porosité est grandement diminuée sur les bords nord et ouest (rue du Parc et boulevard Alfred de Fontaine) par des barrières qui n’ont aucune utilité et bouchent seulement la vue et le passage.
Les deux bords ouverts du parc abritent les fonctions urbaines que sont les arrêts de métro et de bus.

Amers
Ce terme puisé dans le vocabulaire de la marine désigne un point de repère fixe et identifiable sans ambiguïté utilisé pour se diriger. Les amers visibles depuis le parc ou ses bords sont notamment le terril de la Tombe et l’Hôtel de Police.

Objets “Scories”
Massifs plantés, jardinières vides, barrières sur seulement deux côtés, pavillon désaffecté, etc. sont des objets “scories” qui peuvent être supprimés ou rénovés pour redonner une lecture nette de la composition du Parc.

Connexions
Le parc est bordé par trois drèves qui portent les connexions paysagères nord-sud et est-ouest. Au nord du parc une friche assure la continuité écologique avec le parc Depelsenaire.

Cœur du parc
Le parc a un caractère initial d’arboretum : des arbres remarquables et pour certains centenaires (plusieurs Ginkos, un vieil Hêtre pourpre, un très grand Frêne…) , des pelouses et des chemins.

  1. mise en prairie fleurie du socle du Lucky Luke – appel d’entrée du parc + repeindre le Lucky Luke;
  2. grande pelouse “bain de soleil”;
  3. aire de jeux pour enfants;
  4. aire de fitness “senior”;
  5. Quartiers d’été, un des évènements du BIG 5;
  6. remise en état du sol du socle du kiosque – concerts;
  7. hebdomadaires à la belle saison;
  8. possibilité d’installer un kisoque HORECA;
  9. végétalisation de la façade du pavillon qui abrite les installations électriques.

SÉCURITÉ

Reine astrid

© Charleroi Bouwmeester

Le parc Astrid sera clôturé tel un square de centre ville, pour pallier aux trafics qui le rendent infréquentables le soir venu.

Le scénario retenu mêle la sécurité et l’urbanité : les deux pelouses qui bordent la rue Willy Ernst (rue au trottoir large où se trouve la station de métro Parc) sont divisées par un nouveau chemin traversant qui facilite le lien Ville Haute – Ville Basse.

La nouvelle moitié de ces pelouses en bordure de rue est donnée à l’espace public. Les haies et massifs seront supprimés pour ne laisser qu’une prairie plantée d’arbres.

Le reste du parc devient un square, ouvert toute la journée et fermé le soir venu, où l’on pourrait trouver le grand kiosque, des grandes pelouses et les jeux pour enfants. L’éclairage est renforcé sur les pelouse ouvertes le long de la rue Willy Ernst, par des lampadaires en bordure et de l’éclairage bas (plutôt signalétique) dans la pelouse.

Dans le square, fermé la nuit, seuls certains éléments remarquables sont mis en valeur : quelques beaux arbres, le kiosque, et éventuellement un écalirage bas sur les chemins, au cas où le parc reste encore ouvert à la tombée de la nuit lors des horaires d’hiver.

 

Plus d’infos ici : http://www.charleroi-bouwmeester.be/parc-reine-astrid/

RETOUR DES CONCERTS AU PARC ASTRID !
Le Carolo a une pépite dans le ventre!
Partager l'article
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0